L’ASSOCIATION CHAPOLY SAISIT LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF

tribunal_administratif_association_chapoly

Saint Genis Les Ollières, le 27 Novembre 2015
L’Association Chapoly, dont l’objectif principal est de veiller à la sauvegarde des équilibres sociaux, économiques, environnementaux et éducatifs, conteste le permis d’Etat délivré par le Préfet de Région Michel DELPUECH au travers d’un double référé suspension et d’un référé liberté devant le Tribunal Administratif de Lyon.
« L’association qui s’était préparée depuis quelques semaines déjà, a saisi le juge aujourd’hui mettant en avant l’ensemble des arguments de fond et de forme dont nous disposons à ce jour car nous considérons que cette décision administrative met en péril les équilibres de notre commune et bafoue les règles de la République. Nous entendons donc faire barrage avec l’ensemble des leviers juridiques à notre disposition » indique Michel DUPOIZAT, Président de l’association.
« La semaine dernière, nous avions adressé un courrier circonstancié au Préfet qui mettait, une nouvelle fois, en avant les incohérences du projet et les risques sérieux qu’il comportait. Malgré nos propositions d’entrevue visant à trouver une solution alternative en concertation avec les élus à l’échelle du département, notre courrier est resté sans réponse, tout comme celui que nous avions précédemment adressé à Mr Gérard COLLOMB, Président de la Métropole dont nous faisons pourtant pleinement partie ! » s’insurge le Président de l’association.
« En guise d’unique réponse, le permis de construire signé du Préfet a tout récemment été affiché marquant ainsi sa volonté de mettre en œuvre son projet et de démarrer les travaux d’aménagement sur le site. Dans ces circonstances, nous avons décidé de lancer notre offensive judiciaire ! Notre détermination est intacte et nous irons au bout des procédures engagées pour contrer une décision préfectorale qui n’a pas entendu prendre en considération les impacts que son projet ne manquera pas d’avoir sur notre population et nos entreprises. ».