Association Chapoly: Rencontre sous tension avec le Préfet Xavier INGLEBERT

Mis en avant

Saint Genis Les Ollières,  le 29 octobre 2015

 

Depuis une semaine, l’association Chapoly ne voit pas désemplir sa permanence regroupant désormais près d’un millier d’adhérents. Il faut dire que non seulement l’association a su se rendre représentative d’un grand nombre de villageois, mais elle a, depuis quelques jours, reçu échos des habitants des communes voisines. Son positionnement clair visant à lutter de manière citoyenne contre le projet préfectoral d’installation d’un « village d’insertion » de 80 à 160 Roms sur la commune de Saint Genis les Ollières, fédère. Dès sa création, l’association Chapoly avait demandé à s’entretenir avec Monsieur Michel DELPUECH, Préfet de région. C’est finalement  Monsieur Xavier INGLEBERT, Préfet délégué à l’égalité des chances qui a reçu hier matin les membres du bureau de l’association.

« Les échanges ont été courtois mais vigoureux » nous explique Michel DUPOIZAT, Président de l’association Chapoly. « Nous avons avec détermination expliqué pourquoi, de notre point de vue,  un tel projet était disproportionné au regard des spécificités de notre commune.  En premier lieu, le choix du site : le Fort de Chapoly est actuellement classé en zone spécialisée couvrant des Espaces Naturels à protéger ou à mettre en valeur (N2) ; il est de surcroit au contact de plusieurs Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF). L’installation de plusieurs dizaines de bungalows, le terrassement et l’enfouissement de canalisations au sein de cet espace naturel contribuera immanquablement à la destruction de notre patrimoine environnemental. »

« Puis, nous sommes rentrés dans le cœur même du sujet : la création d’un « village d’insertion», nous précise le représentant de ce mouvement citoyen. « Nous ne doutons pas de la volonté de Messieurs les préfets DELPUECH et INGLEBERT de mettre fin aux bidonvilles de la métropole et à une situation inacceptable. Toutefois, nous nous interrogeons fortement sur le bienfondé d’un projet d’insertion qui vise à isoler ces familles sur la partie haute du fort, loin de tous les regards et de la population, dans des logements modulaires au sein d’un espace fermé ».

« Si Monsieur le Préfet INGLEBERT semble convaincu que ce projet donnera des résultats positifs au regard de l’organisation qui sera mise en place, nous sommes –avec nos adhérents- loin d’être aussi optimistes au vu des rapports officiels très explicites quant aux chances de réussite de ce type de « village d’insertion », commente Michel DUPOIZAT. « Une grande partie des acteurs publics considèrent en effet que les résultats obtenus sont peu probants malgré un coût élevé. Ces rapporteurs de l’Etat confirment qu’il est préférable de répartir les habitants des « bidonvilles » sur tout le territoire. Les sociologues assurent que, pour qu’il y ait un minimum de réussite, il est impératif de casser les codes, de rompre avec les hiérarchies et les mafias existantes. »

Cette notion de socialisation est d’autant plus importante à nos yeux que notre village accueille déjà, de manière permanente, mais en partie basse du même site, environ 85 demandeurs d’asile ainsi qu’un centre d’insertion de jeunes délinquants regroupant une quinzaine d’adolescents.

Le président de l’association conclut ainsi : « Nous avons rappelé à Monsieur le Préfet que nous avons conscience que le sujet est délicat, qu’il en va de l’Humain et qu’il n’est pas simple à traiter ; pour autant l’Association Chapoly reste déterminée à faire valoir les droits de ses adhérents et qu’elle s’est, à cet effet, entourée d’experts et de conseils sur l’ensemble des sujets concernés par le projet préfectoral: Urbanisme, Environnement, Santé Sécurité, Marchés Publics, Educatifs, …. ».

Le préfet Xavier INGLEBERT semble ouvert au dialogue et nous nous en réjouissons sincèrement.

Notre objectif, au sortir de cet entretien, reste toutefois inchangé : obtenir des représentants de l’Etat  qu’ils prennent en compte les spécificités du lieu pressenti. Il est primordiale que l’ensemble des données et difficultés inhérentes au projet envisagé soient mises  en perspective avec la situation locale actuelle et que ce projet ne soit pas un facteur de division ou de rupture de la cohésion sociale au plan local.

www.association-chapoly.org

inscription.associationchapoly@gmail.com
Association Chapoly

15 rue de la mairie
69290 SAINT GENIS LES OLLIERES

TAGS: Saint Genis les Ollières, Roms , Association Chapoly, Préfet INGLEBERT, Préfet DELPUECH, Ouest Lyonnais, Lyon